lundi 30 mai 2016

AVANT ET APRES L'ORAGE DE GRELE... LE JARDIN ! (Mai 2016 - Transfert))



Mon intention première était aujourd'hui de vous montrer les floraisons des mois d'avril et mai... ce projet sera pour plus tard, l'actualité météorologique occupant le devant de la scène depuis deux jours...
Samedi soir donc, vers 18 heures, vu l'aspect menaçant du ciel je me précipite par précaution dans le jardin pour placer diverses protections sur mes dernières plantations d'été, les plus fragiles. Au passage je me fais une petite entorse... mais bon tant pis !
A peine rentrée, un curieux vacarme retentit vers le Nord de la ville, genre roulement de tambours ou troupeau de bêtes sauvages au galop se dirigeant vers nous ! Très impressionnant car à ce moment-là, à part le ciel noir, rien d'autre... 
Quelques instants plus tard, le bruit s'intensifie et de gros grêlons commencent à nous bombarder ! Et le mot est faible, croyez-moi ! J'assiste alors, impuissante et navrée, au spectacle de la nature qui se déchaîne, la rue très vite inondée, les plantes qui ploient et se déchirent sous les impacts de la grêle et je me mets à la place des victimes d'inondations soudaines et violentes  qui défraient souvent les chroniques  ! Je m'inquiète aussi pour la voiture et les toitures de la maison et véranda qui ont subi des dommages, on le constate à présent... Aux assurances de prendre le relais à présent !


Un petit exemple des grêlons dont le diamètre avoisinait les cinq centimètres :

Avant et après l'orage de grêle... le jardin !


Bref, ce gros orage ne nous a pas lâchés avant la fin de la nuit qui s'est révélée chaotique elle aussi comme on peut l'imaginer...
Au matin, je suis sortie faire quelques photos du jardin. Le pluviomètre indiquait 46 litres (au m2), plus les 20 litres de cette nuit.


Avant et après l'orage de grêle... le jardin !

Le pied de blette s'est couché et la plaque de verre au-dessus de mes petites fraises est en morceaux !


Avant et après l'orage de grêle... le jardin !


Quant aux cloches censées protéger les tomates, la plupart sont bonnes pour la déchetterie...

Avant et après l'orage de grêle... le jardin !

Avant et après l'orage de grêle... le jardin !


Quelques images des fleurs agressées...


Avant et après l'orage de grêle... le jardin !

La veille, le même iris "Gracie Pfost" :

Avant et après l'orage de grêle... le jardin !

Le joli "Carnaby" après et avant l'orage :

Avant et après l'orage de grêle... le jardin !



Avant et après l'orage de grêle... le jardin !


Chez les clématites, ce n'est pas mieux :


Avant et après l'orage de grêle... le jardin !

"Mrs Cholmondeley" fait triste mine !

Avant et après l'orage de grêle... le jardin !



Avant et après l'orage de grêle... le jardin !

Bon, je préfère m'arrêter là car finalement ce n'est pas drôle et comme on n'y peut rien ! Certains dirons même qu'il y a pire dans la vie... ils n'ont pas tort du reste !

Mais les jardiniers qui vont passer par là me comprendront...

Chers Aminautes, passez une bonne semaine, sans intempéries si possible, 
Prenez bien soin de vous,
Toutes mes amitiés jardinières,
Shuki

2 commentaires:

  1. Que de dégâts cet orage !
    Bises et bon mercredi - ZAZA

    RépondreSupprimer
  2. je viens de lire votre article...quelle désolation !! certes il y a pire dégats que ceux d'un jardin, mais quand on imagine le travail et le rapport presque charnel du jardinier avec celui-ci...je compatis sincérement. heureusement j'espère que la force de toutes ces belles plantes vous redonnera bientôt un jardin aussi beau qu'avant!!bonne soirée marie-annick

    RépondreSupprimer