mardi 28 mai 2024

COTE NICHOIR : MESANGES BLEUES

                                                                       



Les petites Mésanges bleues ont achevé leur tâche le 20 Mai,  sans que nous ayons eu la possibilité d'assister au départ des oisillons... Seconde déception après leurs voisines Charbonnières !!

Mais je vais pourtant vous relater les observations que nous avons faites durant leur séjour qui a débuté à la fin de Janvier. Très longue période durant laquelle il y a eu des épisodes qui sont restés pour nous inexpliqués... 

Ce couple de Mésanges a choisi de s'installer dans le nichoir placé face à notre poste d'observation en  Janvier dernier. A cette époque le noisetier arborait ses pendeloques et il était facile de voir les oiseaux se poser sur les branches dénudées.




En février, la vie continue... Rien de spécial à signaler.




C'est en Mars que les choses commencent à se préciser avec l'apport de matériaux pour la construction du nid. Pendant que l'un des oiseaux rapporte des brindilles, de la mousse,  l'autre reste dans le nichoir et commence à piqueter l'entrée à coups de bec : 











A partir de cette image, soit le 24 mars jour des Rameaux, le comportement des Mésanges se modifie sensiblement en ressortant certaines quantités de mousse et de branches composant le nid :





Très étonnés, nous avons supposé que les oiseaux sortaient le matériel en raison de la présence de parasites... 




La sortie des matériaux est parfois suivie de "cardage" (une patte sur les végétaux, l'oiseau les réduisait en miettes avant élimination au sol...)  On voit bien cet étrange comportement qui va durer une quinzaine de jours dans la vidéo qui suit... 






Après cet épisode, le couple s'est remis à vivre normalement et le mâle a commencé à alimenter sa compagne, ensuite les deux parents prennent la relève à partir du 28 avril pour un nourrissage intensif :







On reconnait le mâle à la crête qu'il dresse fièrement !



Livraison des repas par tous les temps, même sous la pluie ! Menus variés, chenilles, chrysalides, araignées, etc...





Quand le "livreur" arrive, on observe un tremblement caractéristique des ailes...


Au sortir du nichoir, les parents font le ménage régulièrement et évacuent les sacs fécaux. Le nid reste ainsi parfaitement propre. 




Une dernière video sur cette période de nourrissage :



Toutes photos et vidéos : © Shuki - DP

Belle semaine à tous et à bientôt

Amitiés de Shuki

6 commentaires:

  1. Observer ces petites bêtes, c'est du bonheur. Je n'ai pas eu l'occasion de voir les petits sortir des nichoirs. Dommage...

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Shuki,
    De très jolies photos, j'aime les observer, je les trouve très émouvantes.
    Merci pour ce bien joli billet, je me suis régalée.
    Bravo pour ta patience aussi.
    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour Shuki c'est mon oiseau préféré, hélas, je n'en vois plus depuis longtemps
    tu as de la chance d'en observer dans ton jardin
    connaîtrais-tu le nom des iris violet ordinaire ceux qui sont très précoces ?
    ainsi que le dernier de mon article violet et bleu ciel ?
    Je voudrais compléter mon article
    j'ai rajouté le nom de l'iris rose que tu m'as donné avec un lien sur ton blog
    bon am bises Cathline

    RépondreSupprimer
  4. Super le reportage photos et vidéos :D
    J'ai vu hier qu'un de mes nichoirs étaient occupés, un des derniers avec une façade en mosaïques, j'ai entendu des petits bruits d'oisillons et vu les parents mésanges charbonnières.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce coup de zoom sur le cardage. Tu m'y rends attentif.
    Si tu as le pourquoi du comment, je serais intéressé.
    Les œufs étant pondus, peut être faut-il faire de la place?
    Et le mâle façon roitelet participe aussi au nourrissage.
    L'agrandissement du trou du nid, de ta part, finement observé.
    On prépare le départ des jeunes?
    Je reviens à janvier, le couple doit se servir de votre nid, comme une résidence d'hiver.
    Je croyais les nids uniquement utilisés pour le soin aux jeunes, et là, c'est pour un peu de confort. Il faut bien ça.
    En tous les cas, extra ton reportage, unique parmi les blogs que je fréquente.
    Amic@lement. > Yann

    RépondreSupprimer
  6. Je passais par là voir si tu avais publié un autre article bises Bonne journée Cathline

    RépondreSupprimer